• vishta

Parachutage sur la frontière

Dans ce train qui m’éloigne de la capitale

Sur une banquette je gis, épuisé.

Maitresse vient de me rendre ma liberté

Et je somnole au son des roues sur le métal.

J’ai quitté le Monde des débutants

Maitresse en profite à chaque instant :

Toujours plus loin dans mes retranchements !

Je croyais avoir atteint mes limites .

Je me trompais jusqu'à cette visite …

Tout avait sensuellement commencé .

A la demande de Maitresse je m’étais paré .

Nuisette et bas noir, string dentelles l’ont vite inspiré.

Au sommet d’escarpin vertigineux me suis retrouvé .

Avec eux ,comme un modèle j’ai dû marcher ,j’ai dû danser

Mais de mon ridicule la belle a vite fini par se lasser .

Et Axelle a retrouvé très vite toute sa férocité …

Je reçus l’ordre péremptoire de m’équiper

D’un parachute a couilles, toutes pointes hérissées.

L’objet posé , me voici fixé au poteau .

le parachute est lesté de chaines de bateau

Maitresse en rit d’aise et, du pénis complète la déco

d’un élastique mordant ma peau.

Les bourses s’embrasent, L’enfer se déchaine ...

Insupportable : soupirs d'abord puis gémissements.

Sourire goguenard , Axelle pétrit les pointes, piétine les chaines .

Les plaintes ont cessées ... Voici Le temps des hurlements

Mais tout cela n’est pas encore fini .

Je pense à Edward Munch ..... je suis le Cri.

Avec malice Axelle fait claquer l’élastique

Pour la première fois la douleur devient panique.

Je comprends que je viens de dépasser mon seuil critique

J’ai franchi la frontière du plaisir hédonique

Il n'y a plus de maso il n'y a plus que souffrance

la nuit est tombée sur ma jouissance

la couleur orange envahit mon cerveau

mais ma fierté de mâle m'empêche de prononcer Le Mot

Est ainsi que quelques fois certains en font trop ?

J’ai Mal Maitresse… Terminez au plus tot !

Maitresse finit par être satisfaite et consent à s’arrêter .

Des soins furent nécessaires .Mon sexe était marqué

Axelle s'employa longuement a me consoler

Et m'accorda le privilège de jouir a ses pieds

Merci maitresse pour ce voyage extrême

Vous m'avez conduit au bout de moi meme .

Vous avez du talent pour nous faire plaisir

Vous avez du génie pour nous faire souffrir

je vous suis reconnaissant mais pas prêt d’oublier...

J'espère qu'une fois prochaine

nous délaisserons ces visites extrèmes

Pour nous promener dans de plus calmes allées.

COMMENTAIRE D'AXELLE DE SADE

La difficulté avec les masochistes est de savoir doser la douleur que vous leur faites endurer. Même si ma philosophie est "lentement mais surement", on touche certaines limites au bout d'un certain temps. L'écoute du corps, l'observation du soumis, l'usage des safe words aident à se prémunir contre d'éventuels excès.

Souvent, le masochiste a souvent une forme d'égo qui le conduit à retenir le plus longtemps possible le safe word, touchant ou explorant certains extrêmes, c'est d'ailleurs ce qui donne tout le piquant de cette forme de jeux. Attention néanmoins à reconnaitre et respecter vos limites.

419 vues
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle

© 2020 par aXelle de Sade

CONTACT :

axelledesade@gmail.com (first contact)

+ 33 6 41 11 38 58 (only SMS - No call)