• aXelle de Sade

Saines lectures pour déconfiner

C’est presque la fin officielle du confinement. J’espère que vous en avez profité pour lire comme l’a suggéré notre Président…Pour ma part, je me suis plongée dans des saines lectures que je suis ravie de vous partager car je les ai aimées toutes les quatre, pour des raisons différentes. Ce sont des lectures plus ou moins faciles d’accès, plus ou moins distrayantes, mais toutes avec un fond politique plus ou moins marqué.

Dans la tête d’un.e sexworker :

La maison d’Emma Becker

Avant de débuter la lecture, j’étais sceptique, convaincue d’avoir entre les mains un pretty woman des années 2020 ou un fifty shades of grey au rabais. Ce fut une heureuse surprise et j’invite tous ceux et celles qui rêvent de se plonger dans la tête d’un.e travailleur.se du sexe à lire ce livre. Je me suis retrouvée dans les questionnements et sentiments du personnage, comme beaucoup de mes collègues (ce qui ne représente pas l’ensemble de la population des travailleur.ses du sexe, mais celles "des privilégié.es" (blanches, éduqué.es, valides).

Le récit met un peu de temps à se mettre en place et à se terminer, même s’il je conseille de le lire jusqu’au bout, tout en écoutant les musiques, titres de chaque chapitre. Emma nous parle sans fard de sa relation avec son compagnon et ses amoureux, de l’impact de son métier dans sa vie quotidienne et notamment dans son intimité. Lorsqu’elle dresse les portraits de ses collègues avec tendresse et bienveillance, elle nous offre l’opportunité d’ouvrir la porte d’une chambre de bordel et découvrir son univers. Ce que j’ai trouvé juste et courageux par dessus tout, c’est sa capacité à nous faire entrer dans sa tête au moment où elle est avec un client, nous faisant partager ses moments de tendresse, de colère, de peur ou d’énervement…

Une lecture facile distrayante et instructive

A mettre entre toutes les mains :

Jouissance club de June Plà

Même chose que pour Emma Becker, ce livre est une heureuse surprise. Même si l’écriture peut paraitre un peu simplette, ce guide pratique d’éducation sexuelle elle est un ouvrage abordable dès l’adolescence et recommandé aux plus ancien.nes de part ces conseils pratiques. Je suis abasourdie par le nombre de possibilités de masturber un sexe que l’auteur développe et croque (chaque proposition est illustrée d’un dessin). Je dois même confesser une certaine excitation à la lecture

de propositions. Je suis moins enthousiasmée pour le chapitre concernant la masturbation du pénis et ses alentours mais je me l’explique par mon activité (je pense avoir une bonne connaissance du fonctionnement érogène du corps). Les dessins anatomiques sont très bien faits et permettent de mieux comprendre l’interconnexion des zones érogènes.

Enfin, le guide est agréable à lire car l’autrice ajoute quelques anecdotes qui dynamise la lecture. C’est un mélange de blog, BD, guide pratique, à mettre entre toutes les mains.

Pour aller plus loin : Suivre le compte Instagram de June

Mes deux prochaines suggestions ne sont pas recommandées à tout le monde. Si vous êtes une personne cis-hétéro persuadée que la différence physique entre les sexes justifie en soi des comportements pré-établies, si dès lors qu’on évoque le patriarcat, votre poil s’hérisse; passez votre chemin. Le lecture de ces livres risque de vous être pénible. Au contraire, si vous souhaitez comprendre ce qui se joue en ce moment, analyser cette lame de fond de fond qui questionne et repense les rapports de genre (et de société), je vous conseille chaudement ces deux livres, qui demandent réflexion et ouverture d’esprit.

Comprendre la guerre des sexes :

Les couilles sur la table de Victoire Tuaillon

Je suis fan de son émission du même nom que vous pouvez écouter sur Binge audio (plateforme de podcasts très intéressants). Ce sont des interviews de 30 à 40 minutes avec un.e expert.e, qui s’appuient sur un ouvrage qui traite des questions de la masculinité et au travers, des rapports de genre. Elle a tourné une soixantaine d’émissions, s’est beaucoup documentée et le fruit de ses analyses est retranscrit dans ce livre. Même si parfois, certaines généralités sont à mon sens, trop générales pour faire sens, l’analyse est pertinente et permet de questionner des évidences. Mais Victoire ne se borne pas à dresser un constat accablant sur la domination patriarcale et ses conséquences, elle termine son essai par des pistes qui tirent davantage vers le changement des comportements individuels et la pédagogie.

Pour approfondir ces questions, je vous conseille quelques émissions :

Female et mâle gaze (étude du genre dans le cinéma)

Ce que la soumission féminine fait aux hommes

Educations viriles

Preuves de la virilité

Entretiens avec Virginie Despentes (il y en 4)

Une chronique par jour :

Un appartement sur Uranus de Paul B Preciado

Paul B Preciado est un philosophe espagnol, né femme, devenu homme non binaire (oui, je sais, ça peut paraitre complexe, mais cela a du sens quand on se penche sur la question). Je suis aussi fan de sa pensée et je vous invite à regarder son intervention lors du colloque des praticiens freudiens (ECF). Paul écrit régulièrement des chroniques dans le journal Libération. Dans Appartement sur Uranus, il regroupe ses textes emblématiques dont le fil rouge est sa transition, de Béatrice à Paul. Le livre raconte aussi le quotidien de Paul, les délicats passages en douane, son instabilité géographique, le choix d’un nouveau prénom. Cette alternance de chroniques philosophiques et d’autres plus personnelles rendent agréable la lecture d’un livre ardu dans les concepts qu’il pose. Dégustez une chronique par jour.

Pour écouter une des (trop) rares interview de Paul B préciado :

Emission 40 Émission 41 : Binge audio Cours particuliers avec Paul B Preciado

Pour terminer, je relis ma chronique et j'en suis très fière. J'espère que vous apprécierez autant que moi ces quelques recommandations. N'hésitez pas à m'écrire pour me faire un retour de vos impressions sur mes suggestions de déconfinement.

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle

© 2020 par aXelle de Sade

CONTACT :

axelledesade@gmail.com (first contact)

+ 33 6 41 11 38 58 (only SMS - No call)