Catin de Noël pour Mère Fouettarde


Après de trop longs mois d’attente, j’ai enfin réussi à trouver une disponibilité pour revenir vous voir. Quelques jours avant la séance, vous m’annoncez que ce sera une « séance de Noël ». Dans ma tête, je me suis assez vite posé la question de savoir si je rencontrerai la mère Noël ou la mère Fouettarde, voir un père Noël ou un père Fouettard. Je dois avouer que je pariai plutôt sur la mère Fouettarde.

J’arrive environ 30 minutes en avance devant votre porte. Mais sachant que vous préférez les soumis bien à l’heure, je me promène en attendant l’heure.

A l’heure dite, je vous appelle pour vous dire que je suis devant. La porte étant ouverte, je peux m’avancer et arriver devant votre porte. Vous m’ouvrez dans votre combinaison noire moulante que je trouve magnifique. Ce sera donc plutôt la mère Fouettarde que la mère Noël.

Vous m’annoncez avoir des cadeaux pour moi. Vous me montrez alors une tenue (un mankini aux couleurs de noël), une coiffe (des cornes de rennes gonflables), des petites pinces avec des boules de noël à attacher à ma moustache et de belles lunettes rouges avec un pompon rouge au milieu.

Je file donc à la douche puis enfile mon mankini avant de m’intéresser à ces petites boules de noël. Je vois d’un faux bouc pouvant être collé sur le menton est fourni avec. J’en accroche donc quelques-unes sur ma moustache et d’autres sur ce fameux bouc. Enfin j’enfile les lunettes et ressort de la salle de bain, ne me sentant pas le plus sexy, mais plutôt ridicule.

Je redescends et en effet, ma tenue vous fait rire. Vous me donnez des bas résilles verts à enfiler pour compléter ma tenue de « catin de noël » et des talons. Puis vous me demandez si je préfère la coiffe avec les cornes de rennes ou un serre-tête argenté avec quelques décorations de noël. On essaie les deux et vous choisissez les bois de rennes gonflables.

Je vous dis qu’en effet, ils sont plus ridicules que le serre-tête. Mais vous me répondez que si je me trouve ridicule, vous me trouvez très à votre goût donc j’en suis finalement ravi.

Vous m’installez au centre de votre pièce, vous me mettez un bâillon en bouche. Puis vous me présenter deux plugs en me demandant lequel je préfère. L’un et composé de petites boules pas trop grosses et l’autre en verre un peu plus épais. Après hésitation, je vous désigne le second.

Vous me mettez à genoux et commencez à me fouiller avec vos doigts en disant que ce n’était pas forcément prévu mais au moins ça me prépare et vous sentir près de moi et en moi me ravit. Vous me dites que vous avez encore un autre nom pour moi : GHB, j’arrive à faire monter la chaleur et vous perdez parfois ce que vous aviez en tête au début.

Finalement vous m’installez le plug et je me relève.

Vous m’attachez les bras derrière le dos puis de tendre une corde à votre attache au plafond pour que je sois bien attaché et que je ne tombe pas. Vous vérifiez en me poussant un peu, je perds l’équilibre sur mes talons mais je suis retenu par la corde.

Vous tournez autour de moi m’effleurant avec vos doigts, rapprochant votre bouche pour que je sente votre souffle sur moi. J’adore ces sensations, je rêve alors de vous embrasser, de vous toucher également, mais je connais ma place et quoi qu’il en soit, mes liens m’empêchent toute tentative.

Vous m’indiquez alors qu’aujourd’hui, vous allez vous occuper de mes fesses et que vous allez me prendre. Vous montez chercher quelques accessoires. Vous redescendez avec plusieurs godes de différentes tailles dont un rose que vous m’indiquez être le moulage de la queue de numéro 5 et un qui m’impressionne par son diamètre.

Vous installez la ceinture qui servira pour harnacher ces jouets à votre taille. Puis vous y placez le gode le plus fin. Vous vous positionnez derrière moi et décalez le Mankini pour retirer le plug puis vous introduire en moi. Me voici catin de noël prise par la mère fouettarde qui aujourd’hui ne fouette pas, mais sodomise. Ma position sur mes talons, les bras attachés dans le dos et attachés au plafond, fait que je reste instable et que je bouge pas mal en me faisant prendre.

Je retire les talons et ça se passe mieux. Je me sens prise comme la salope que j’aime être. Sans pouvoir parler avec le bâillon en bouche.

Finalement vous me détachez du plafond tout en laissant mes bras attachés dans mon dos et vous me placez le buste allongé sur votre cage et les jambes bien écartées, me voici offert. Vous changez de gode pour un plus épais. Puis vous me reprenez. Je me sens tellement offert et rempli que j’adore ça, je sens mes mains dans mon dos vous toucher à travers votre combinaison et j’adore ça.

Vous me dites que je suis prêt à être offert à de vraies queues. Vos mots m’excitent et je vous avoue que je me sens prêt à ça, ça m’excite de plus en plus de m’offrir à de vraies queues si cela vous plait. Vous me retirez le bâillon et vous me donnez le moulage de la queue de numéro 5 à sucer. Peut être qu’un jour je l’aurai directement dans la bouche.

Je ne sais plus à quel moment vous me dites que vous avez chaud et vous enlevez le haut de votre combinaison. Je me fais prendre et mes doigts effleurent la peau de votre ventre, de vos seins et ça me rend fou.

Au bout d’un moment, vous me redressez et vous me faites monter sur votre cage entièrement, allongé sur le dos. Je suis toujours attaché et vous remontez chercher autre chose. Vous redescendez avec un coussin avec des liens à placer sous ma tête et un nouveau jouet qui s’attache autour de la tête. Un petit gode d’un coté à mettre en bouche et un autre de l’autre coté de plus grande taille.

Vous placez le coussin sous ma tête et les liens qui en partent viennent attacher mes chevilles pour que je garde les jambes bien écartées et levées.

Puis, vous m’installez le petit gode en bouche et me fixer le tout autour de la tête. Je me prends à rêver de vous voir vous empaler sur le gros gode juste au-dessus de moi. Vous le savez et en jouez en me disant « mais que va-t-il donc se passer », assez rapidement vous dites que ce n’est évidemment pas pour vous. Je me demande alors si une soumise est dans les lieux depuis le début.

Finalement vous montez sur la cage toujours avec le gode ceinture et vous me reprenez. Sur le dos les jambes bien écartées, je suis la catin que je rêve d’être. Puis vous approchez votre visage et prenez le gode qui sort de ma bouche dans la vôtre. Votre visage s‘approche du mien et votre bouche s’approche de la mienne. Je vous regarde dans les yeux et j’adore ça, je me prends à rêver que vous m’embrassiez.

Puis vous retirez ce jouet de ma bouche et placez le petit gode dans votre bouche et attachez le jouet autour de votre tête. Vous me donnez alors la partie la plus grande à sucer. Evidemment je m’applique et je tente d’aller le plus loin dans ma gorge pour me rapprocher de vous. Ce moment est très sensuel, je me fais prendre et nos visages sont proches et j’adore ça.

Au bout d’un moment vous me demandez si on tente le gode le plus large. Je dis qu’on peut essayer. Vous me mettez à 4 pattes sur la cage et vous placez derrière moi. Je le sens rentrer en moi et je sens qu’il me remplit bien mais qu’il passe. Je suis assez content d’y arriver et j’aime me faire dilater par vous. Ça reste inconfortable mais hors de question d’utiliser un safe word et j’encaisse doucement. Encore une fois je me sens pute et j’aime ça.

Au bout d’un moment vous le retirez, vous me montrez jusqu’à où il est rentré et je suis assez content du résultat. Vous me redonnez le gode précédent et vous me demandez de me mettre à genoux et de me l’enfoncer. Ce que je fais sans hésitez. Vous vous placez au-dessus de moi pour me caresser

Assez vite ce traitement me conduit à me répandre partout. Vous me faites lécher mon foutre.

Vous me détachez, me faites m’allonger et on prend le temps de redescendre après cette séance. Je file me doucher puis nous discutons un peu. J’apprécie également ces moments de discussion. Comme vous pouvez le lire, j’ai énormément apprécié cette nouvelle séance et j’ai déjà hâte de revenir et je suis prêt à tout ce que vous imaginerez.


COMMENTAIRE D'AXELLE DE SADE :


Petit p, sextoy N14 et maintenant Ghb. C'est un des soumis que je suis depuis plusieurs années, mais vous le savez si vous lisez attentivement ce blog.

J'ai connu petit p étudiant,

un peu bedonnant.

Aujourd'hui, il pourrait poser dans le calendrier des pompiers

tellement il est à tomber.

Même avec un mankini, des bas résille verts et une coiffe de renne gonflante, il est sexy.

C'est pour cela que son pseudo est devenu Ghb. Il ne peut laisser une maitresse de marbre.

Ce que j'avais prévu pour lui ce jour-là a été balayé. J'ai passé deux heures à le baiser...




535 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout