• Wilfried

Le rêve immortalisé de Mr Coquelicot

Mis à jour : avr. 5

Toutes les photos de cette nuit onirique sont ici

Crédit : B.e.r.g.a.m.o.t.e


Là où les rêves enfantins

S'entrelacent dans nos mémoires,

Telle une guirlande de roses

Cueillie en un pays lointain...

... Ou peut-être au Trois-mâts, là où les préservatifs font office de roses ? Des préservatifs qui finiront dans la bouche des garçons fleurs : Monsieur Coquelicot et son alter ego.


C'est une cérémonie.

C'est un rêve, le rêve de Monsieur Coquelicot.

Un rêve né dans ce message reçu via les réseaux sociaux :


"Nous sommes face à face, nus, reliés par un collier, à quatre pattes, une ou des femmes passent de l'un à l'autre. Une voix semble regarder la scène , en parler, nous nous embrassons, aXelle de Sade peut-être, sans doute... Fin du rêve"


Les deux garçons sont donc face à face, nus, reliés par un collier, agenouillés. L'alter ego tient les couilles du Coquelicot. Il lui rase le pubis. Le Coquelicot bande, les yeux fermés. aXelle regarde, assise sur Son trône de métal.

Plus tôt. Sur Son trône, aXelle penche la tête. Le Coquelicot tient un rasoir. Avec précaution, il rase le crâne d'aXelle. L'alter ego ne fait que regarder. Il a peur pour son jumeau : "My Goddess, faites qu'il ne dérape pas !". Les garçons n'osent imaginer la colère d'aXelle.


aXelle furieuse pilonne le cul de Monsieur Coquelicot.

aXelle heureuse, son torse nu qui repose sur la dos du garçon fleur. Elle lève la tête. Ses lèvres sont à quelques centimètres de celles de l'alter ego. L'alter ego regarde, La regarde, toujours.


aXelle nue qui tire les deux garçons par le collier qu'ils portent au cou. Hop hop hop ! aXelle regarde B.e.r.g.a.m.o.t.e, la photographe, l’œil qui témoigne de tout ce désordre.


Les préservatifs emballés dans du plastique rouge qui volent.


L'alter ego est livré aux mains du prêtre Coquelicot. On devrait dire à la main, la main de l'un perdue dans le cul de l'autre.


Quatre doigts dans le cul de Coquelicot. aXelle, femme phallique, qui encourage le garçon fleur qui couine. Les doigts d'aXelle dans cette bouche tenue grande ouverte grâce à un écarte-machoîres. Monsieur Coquelicot bave, bave et bave encore. Sa salive servira à lubrifier son cul. Sa salive servira à lubrifier sa bite. aXelle fait des allers-retours dans le cul lubrifié. La bite est entre les mains de l'alter ego. Monsieur Coquelicot couine, comme le petit cochon un peu gras qu'il s'imagine être.


Ce sont deux corps tatoués. Mais personne ne s'intéresse à ces dessins.


Je sais.

Je sais que la plupart des lecteurs - soumis, esclaves ou valets - aiment les récits détaillés et chronologiques. Ce n'est pas le cas de ce récit. Il est fait pour les Rêveuses, ces Dames qui vous Dominent et qui n'ont que faire de la façon dont le temps passe. Le Pouvoir des Dames est intemporel... La Reine, ce jour-là, c'est aXelle de Sade - Reine de cœur, Reine de cul.


Une présence vêtue d'un catsuit noir.

Cette même présence, vêtue d'un kimono.

La même encore, puissamment nue.


Les garçons dansent. La "musique de salopes" a été choisie par aXelle de Sade qui commande : "Rapprochez-vous, enlacez-vous, Je veux que vos corps soient collés !". Les garçons s'exécutent, bite à bite, perchés sur de hauts talons noirs. La manœuvre n'est pas aisée, ils sont enchainés. L'air est moite. L'alter ego avise aXelle, espère bien qu'Elle finira par bander.


Un godemichet en caoutchouc noir entre les mains de Monsieur Coquelicot. Le même godemichet qu’a utilisé la Maîtresse de cérémonie pour longuement pénétrer le cul des deux garçons... Le godemichet noir pénètre dans le cul ouvert et plugé de l'alter ego. Un garçon défonce un garçon. aXelle rit et se repose.


aXelle de Sade sur le prie-Dieu.

Le prêtre sodomite officie.

L'autre égrène son chapelet.

B.e.r.g.a.m.o.t.e tient les chandelles.


C'était un rêve, un rêve plus qu'éveillé pendant que le monde extérieur dormait... Et vogue le Trois-Mâts.


COMMENTAIRE D'AXELLE : pour y accéder, cliquez sur "commentaire" sous le texte de ce post

676 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout