September 23, 2019

Please reload

Posts Récents

SubSpace, le jeu SM qui matérialise vos fantasmes

September 21, 2017

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Frustrating session

September 14, 2016

Convoqué chez Maitresse Axelle mardi à 18h00…Je me gare à 18h01 devant chez elle, le cœur battant…et mon téléphone retentit : Tu es en retard, tu seras puni ! Je sonne à sa porte, il est dix-huit heures cinq… Maitresse m’ouvre, sublime, en déshabillé blanc laissant entrevoir ses formes somptueuses, et le verdict arrive, implacable : cinq fessées, une par minute…

Plus soumis que jamais, je me dévêtis rapidement, me lave les mains, et prends la posture habituelle, tête baissée, jambes écartées, tous orifices disponibles pour Maitresse, et silencieux. Maitresse me demande de me baisser et, appuyé sur le bar, de lui présenter mes fesses pour recevoir la correction annoncée, cinq fessées magistrales dont je sens encore l’effet sur mon postérieur rougi.

Maitresse me demande ensuite de me mettre à quatre pattes et de lécher ses chaussures, puis ses pieds, bonheur ineffable… quasi jouissance, mais je me retiens….Je n’ai pas encore la permission…

Maitresse s’installe ensuite sur son fauteuil en métal si évocateur, et, relevant son déshabillé jusqu’à laisser entrevoir son inatteignable sexe épilé, me demande de lui masser les jambes avec un délicieux onguent qu’elle me remet. Je la masse donc soigneusement, mes mains remontant de ses jolis pieds à son sexe que je n’ose bien sur effleurer… j’aurais tant aimé la lécher, mais maitresse ne permet pas…Elle préfère recourir à un joli godemichet  doré qu’elle introduit dans son sexe, se procurant ainsi une jouissance rapide, pendant qu’elle m’autorise à me masturber un peu….

Elle se lève ensuite, me sodomise délicatement, puis plus brutalement avec une main, en me caressant avec l’autre…Très érotique... Mon érection est maximale, mais je n’ai toujours pas le droit de jouir… Enfin, alors que l’excitation retombe, approchant son postérieur de mon visage, et me permettant de sentir les délicieuses effluves en provenance du plus intime d’elle-même, elle me prévient qu’elle va compter jusqu’à 30, et que je devrais avoir joui avant ou la quitter inassouvi. A 15, je jouis violemment sur le sol, à la satisfaction de ma divine Maitresse !

Cette séance s’achève, trop vite comme toujours, et je quitte Maitresse à regret …. Attendant sa prochaine convocation

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags