September 23, 2019

Please reload

Posts Récents

SubSpace, le jeu SM qui matérialise vos fantasmes

September 21, 2017

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Chasse au trésor

December 1, 2016

Il n’est pas si facile de rencontrer Maitresse aXelle, j’avais entre les mains un fil aussi ténu que celui d’Ariane pour la retrouver, joyau mystérieux, jalousement gardé au coeur du labyrinthe parisien.

Quand enfin, après une série d’épreuves docilement accomplies, il me fut donné de la découvrir, ce fut comme une apparition, fulgurante et troublante.

 

J’étais à la fois très excitée et tremblante : cette rencontre tant espérée pouvait vouloir dire que j’avais enfin mérité mon initiation…

 

Je ne m’attendais cependant pas à l’intensité des sentiments qu’elle allait éveiller en moi.

La simple présence de Maitresse aXelle a eu sur moi un double effet extrêmement troublant : à la fois très rassurante et très impressionnante, j’ai eu envie de la servir instantanément, et ce sentiment ne m’a pas quitté depuis.

 

Chacun de ses gestes accélérait mon rythme cardiaque, comme si elle avait pris le contrôle de ma poitrine.

Le complice qui m’avait introduite auprès d’elle était là également, mais je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite car Maitresse aXelle m’avait bandé les yeux assez tôt, pour décupler mes sensations.

 

Il s’en suit un jeu troublant, ensorceleur, je suis debout dans cette pièce à sa douce merci. 

Offerte.

Elle me frôle, tourne autour de moi et me susurre à l’oreille tous les sévices auxquelles je vais avoir droit.

 

Je suis attachée dans un premier temps à la croix de Saint André, et n’ayant pas été à la hauteur en début de journée, je me vois contrainte de subir ce que j'appréhendais le plus.

Armée de quelques pinces à linge, elle cartographie mes craintes.

 

La voici s’approchant de mon callibistrys, pinces à linges ouvertes, regard persécuteur, lubrique.

Et doucement, mes lèvres sont pincées, la droite, puis la gauche, je redoute déjà le moment où elles vont m’être retirées.

Elle s’approche de moi avec une troisième pince, je redoute le pire, mais m’abandonne avec délice à ses mains expertes.

La troisième pince est dédiée à mon clitoris. Maitresse aXelle prend son temps.

Et je découvre avec bonheur sa maitrise du corps féminin, le geste assuré, la sensation délicate.

 

Entre épines et délices, ma douce Maitresse profite de ma condition, s’alternent jeux avec les pinces et caresses me faisant bouillir de plaisir.

 

Ce plaisir elle le connaît, ce sera son arme durant cette séance.

 

L’épreuve ; la voici munie de deux vibromasseurs plus héroïques l’un que l’autre.

Et me voilà délivrée, dos à elle, cambrée.

Face à moi son complice a pour mission de me mener au bord du gouffre sextoys à la main.

Derrière moi, Maitresse aXelle me donne l'ordre de résister à la jouissance, pour se faire, elle va m’aider d'une façon... Efficace !

Les coups devraient m’aider à contrecarrer mon plaisir, je suis entre deux feux, dans un premier temps 50 coups de martinet devraient m’aider dans ma tache, puis 50 coups de fouet.

Je suis prise dans un vertige, la simple respiration entre chaque coup me mène au bord de la jouissance, et je suis ainsi rappelée à l’ordre par sa main experte.

100 fois.

Mais ce jeu n’est plus suffisant, la vraie preuve de ma dévotion se trouve ailleurs.

L'abnégation.

Je suis à terre, léchant les pieds de son complice, complètement offerte à ses caresses, désormais il est simplement interdit de jouir sans aucune aide de sa part, seul mon souffle m’aidera dans ma tache.

Le plaisir de ma Maitresse étant mien, je m’exécute tant bien que mal.

 

A eux deux, ils ont joué avec chacune de mes terminaisons nerveuses.

J’étais au centre d’un ballet infini de plaisirs et de frustrations.

Quand enfin j’eus le droit, sur un coup de dés bienveillant de m’abandonner enfin, ma jouissance fut profonde et épiphanique, preuve s’il en fallait de la maîtrise absolue de ma nouvelle maitresse.

 

 

Je reste éblouie de cette première séance, et espère de tout mon être que Maitresse aXelle m’accordera le privilège de la servir à nouveau.

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags