September 23, 2019

Please reload

Posts Récents

SubSpace, le jeu SM qui matérialise vos fantasmes

September 21, 2017

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Marathon sodomite

May 14, 2018

 

 

Rencontrer aXelle de Sade, c'est d'abord établir un premier lien au téléphone et sentir toute son assurance lors de cet échange. On l'imagine drôle, envoutante et pleine de surprises. S'ensuit alors un passage obligé en remplissant le plus méticuleusement possible sa liste des possibles. Ce questionnaire exhaustif permet de prendre la mesure de l'éventail de ses pratiques et l'on se voit déjà prêt à se surpasser pour ne pas la décevoir et vivre un moment intense à ses côtés. 

La convocation tombe peu de temps après. Pas de doutes, je sens déjà que c'est bien la maitresse qu'il me faut : celle qui a le mieux cerné mes attentes et celle qui saura repousser mes limites encore plus loin. 

Je suis à l'heure le jour du rendez vous et je me retrouve dans cet endroit "impressionnant" (c'est bien le terme que j'ai été utilisé), fasciné par la grandeur de l'espace et l'ensemble du matériel mis à disposition. Je sais déjà que la séance va être magique. Je suis nu comme un ver et Maitresse commence à examiner mon corps en me demandant de prendre une pose suggestive. Elle me prévient que la séance va être centrée sur mes fesses et je n'ose pas encore imaginer ce qui va m'arriver. Les fessées tombent, parfois douces, parfois nettement plus douloureuses. Maitresse sait y faire et m'invite à l'encourager de plus belle. J'ai mal mais j'en redemande. Une fois ce petit jeu de mains terminé, je me retrouve allongé sur le dos et je sais alors que je vais me faire défoncer comme jamais. Les fesses offertes, je ne peux plus bouger et Maitresse commence alors sa longue préparation. D'abord elle me rase les fesses puis souhaite ensuite me beurrer le cul. Ses doigts rentrent progressivement et je bouge les fesses pour mieux me faire prendre. Je suis sa salope du jour et je sens tout le plaisir qu'elle prend à me baiser et à me traiter comme une chienne. Rapidement je dois sucer son gode ceinture au plus profond pendant qu'elle continue ses va et vient avec ses doigts. Combien Maitresse en a-t-elle mis dans mon cul ? 3, 4 ? Je l'ignore mais je lui demande de continuer de plus belle. Le gode ceinture rentre tout seul et je me fais prendre dans toute les positions possibles. C'est désormais une certitude : aXelle de Sade est bien la meilleure godeuse à laquelle j'ai eu affaire. Je ne peux plus tenir et je me lâche sur tout mon corps en poussant un râle incroyable. Mes couilles sont vides et je reprends progressivement mes esprits. La séance a bien été magique et j'imagine déjà la (les ?) suivante(s)...

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags