September 23, 2019

Please reload

Posts Récents

SubSpace, le jeu SM qui matérialise vos fantasmes

September 21, 2017

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

#MaintenonEnAppartenance : épisode 1

November 20, 2018

 

De nouveau , descendant les marches du Terrier , avec les souvenirs des nombreuses fois précédentes qui remontent à l’esprit en cet instant , le soumis que je suis «  se rend »   devant Maitresse Axelle pour , j’en suis déjà certain , un nouveau moment  de sensations , de mélanges si subtils de plaisir et de douleur , de lâcher prise du corps et de subspace .

 

Sans autre habit que ma cage de chasteté que je portais depuis que le rendez-vous avait été pris , me voici nu devant Maitresse , toujours aussi splendide dans une superbe robe noire moulante et qui me déclare tout de go avec un regard s’enfonçant dans le mien et un petit sourire à la fois complice  et ironique au coin des lèvres : « soumis , vous vous êtes bien comporté la dernière fois et j’ai décidé de vous offrir une récompense . Vous allez testez le nouvel objet  que je viens d’acquérir ». 

Sans plus de précisions , elle me demande de m’asseoir sur le lit qui se trouve sous la mezzanine et déroule devant moi un tissu en lycra noir sans forme précise que je puisse reconnaître  . Puis elle commence à me l’enfiler par les pieds et je comprends petit à petit qu’il s’agit d’une combinaison   qui m’enserre des pieds à la tête , me retrouvant comme une momie ,  qui recouvre aussi la tête ne laissant des trous  que pour les yeux et avec une fermeture éclair devant la bouche  .

 

Etant ainsi allongé , complètement incapable de bouger un doigt ou un orteil , encagoulé , au son d’un Ave Maria sublime , il ne me reste qu’à attendre ce que Maitresse a bien pu imaginer pour me « récompenser » . 

Il faut dire qu’être dans cette situation , dépendant totalement de son bon vouloir , sans absolument savoir ce qui va se passer ensuite est déjà , pour moi , un vrai début de bonheur absolu . Le début de la récompense est déjà là . 

 

Plusieurs longues minutes passent où l’esprit pourrait partir dans une imagination débordante pour trouver les possibilités d’  « activités »   de Maitresse à mon égard . Mais ma longue pratique avec elle fait que j’arrive maintenant à lâcher complètement prise , à , au contraire , laisser mon cerveau se calmer , s’apaiser , attendre sereinement sans aucune question ce qui va arriver . 

Et pouvoir  faire cela est aujourd’hui  source de grande satisfaction car je sais , dans ces moments , que le plaisir qui va venir sera décuplé . 

 

Après ce long moment d’attente que Maitresse sait que j’apprécie particulièrement , j’entends le bruit de ses pas  qui s’approchent de moi . Elle commence à caresser la combinaison avec ses mains et ses pieds , et je sens deux fermetures Eclair qui s’ouvrent , à l’endroit de mes seins . Et là , je sais évidemment ce qui va se passer : deux pinces japonaises viennent s’occuper d’eux  , tout ceci fait dans un mouvement très lent , pas si douloureux que ça dans le pincement . Mais je sais bien que c’est après que la douleur arrivera : j’ai l’habitude et j’aime  beaucoup ça .

 

Maitresse  m’annonce alors qu’elle démarre une vidéo en direct . Je sens nettement les talons de ses chaussures qui appuient sur diverses parties de mon corps bien ciblées , la douleur de mes seins lorsque son talon fait bouger les pinces japonaises , ou lorsqu’elle les écrase  sans aucune retenue . 

Le mélange du plaisir et de la douleur , la récompenses arrive !!!

Elle met également ses doigts de mains et de pieds dans ma bouche en me demandant de les embrasser, pose la plante d’un de ses pieds dessus m’empêchant de respirer pendant de longues secondes .

 

J’imagine , en même temps , la scène vue du portable de ma Maitresse , ses jambes en premier plan , ses chausses  noires à très hauts talons se promenant sur mon corps , plus ou moins doucement et cet échange oral que nous avons pour communiquer , être en phase , en harmonie , ne pas être un soumis «  étoile de mer »  comme dit Maitresse à cet instant  . 

 

Etre dans son propre plaisir pour le ressentir bien sûr , et aussi le partager avec sa Maitresse , dans la confiance , pour que la communion soit parfaite .

 

Puis , soudainement , j’entends Maitresse qui s’éloigne . Je me retrouve seul avec ces minutes magnifiques gravées dans ma tête  et dans mon corps .

Et j’attends , tranquillement , sereinement , sans penser , toujours au son d’une musique baroque qui m’envoute encore plus . 

 

Maitresse revient et j’entend alors un bruit que je connais bien : celui du Magic Wand  . Elle  procède  à l’ouverture d’une zone de la combinaison qui lui permet de mettre mon sexe encagé à l’extérieur prêt à recevoir l’objet magique  .

Très vite , les vibrations commencent à diffuser sur la verge , les couilles , le haut des cuisses . 

Mon excitation est évidemment totale : je ressens ma verge durcir mais l’érection  totalement contrarié par la cage . 

Dans un même temps , l’excitation qui monte et la frustration  d’un plaisir incomplet : mais je sais  depuis longtemps qu’un soumis doit savoir attendre et que la fin sera encore plus belle 

 

Maitresse maitrise parfaitement la situation et va laisser durer cela pendant de très  longues minutes , me rappelant ma condition de soumis qui n’a plus aucune décision personnelle dans sa jouissance et doit se soumettre complètement au seul plaisir et aux seuls ordres de sa Maitresse .

En plus , quelques minutes après, Magic Wand toujours en marche , je commence à ressentir , en même temps , des picotements sur mes seins encore très douloureux et sur mes couilles et je sais bien de quoi il s’agit : une roue de Wartenberg  .

 

Je crois n’avoir  jamais connu un tel mélange de sensations aussi fortes probablement à cause de la cage .

Je crois avoir exprimé des râles sans discontinuer pendant des minutes et des minutes , avoir dit «  Merci Maitresse » des dizaines de fois . 

 

Et Maitresse continue ainsi , bien longtemps  , avec ses deux objets magiques  , y compris après avoir enlevé la cage jusqu’à s’arrêter , satisfaite de son travail 

 

Elle  apporte , alors , une serviette chaude qu’elle met autour de mon sexe avec la Magic Wand à l’intérieur et me laisse ainsi aller chercher un orgasme que je ne vous raconte pas . 

 

Le test fut donc , pour moi , parfaitement concluant et tout le monde comprendra , je crois , pourquoi j’ai intitulé ce compte rendu «  la récompense » car c’en fut bien une , inoubliable. 

 

Maintenon

 

 

Commentaire d'aXelle de Sade : 

 

J'ai décidé de commenter chaque compte-rendu que je publierai car il existe des sites d'évaluation concernant les professionnel.les du sexe et je me suis dit que je pourrais moi aussi évaluer les soumis.es qui passent entre mes mains. Il existe des plateformes où nous (les professionnel.les du sexe) échangeons sur notre quotidien.

 

Pour en revenir à Maintenon : il a signé un contrat d'appartenance avec moi. Pour l'instant, c'est le seul soumis a avoir mérité ce statut. C'est un soumis respectueux et assidu qui sait rester à sa place. Plutôt dans l'attente, le calme et la volupté, nos rencontres sont transportées hors du temps grâce à la musique classique, l'esthétique des tenues et des pratiques. Restent certains points d'amélioration à travailler comme la présentation (pensez à me surprendre). 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags