September 23, 2019

Please reload

Posts Récents

SubSpace, le jeu SM qui matérialise vos fantasmes

September 21, 2017

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

La première fois de JF

January 6, 2019

 

 

Etant déjà depuis plusieurs années attiré par la découverte de l'univers BDSM, c'est presque naturellement que mes recherches m'ont attiré sur le site de Maîtresse aXelle de Sade, que j'ai parcouru avec attention jusqu'au jour où j'ai eu le courage de solliciter un RDV. Après quelques échanges par mail, malgré mon jeune âge et mon caractère totalement novice, Maîtresse a accepté de me recevoir et m'a donc convoqué dans le Terrier. 

Pour moi, la séance a débuté dès lors que je me suis penché sur ma "liste des possibles", document à la fois excitant et inquiétant à remplir pour un novice, ne sachant jamais comment placer le curseur sur certaines pratiques.

Comme convenu, j'ai bien respecté les règles d'abstinence fixées par Maîtresse dans son mail de convocation, et je me suis donc présenté à elle le jour J, à la fois très excité et je l'avoue un peu effrayé par la peur de l'inconnu(e).

La descente de l'escalier du Terrier a marqué le début de la séance, j'ai découvert un lieu que je ne m'imaginais même pas, tant par sa taille que par sa singularité. 

Maîtresse m'a accueilli d'une voix douce, elle était habillée de façon très sexy, une robe noire avec des bas rouge et noir, ainsi que des chaussures noires à talons hauts (pour un fétichiste des pieds comme moi, effet garanti!).

Rapidement Maîtresse m'ordonna de me mettre à nu pour une inspection que je pense à priori avoir réussi sans encombre. Quelques secondes plus tard, après m'avoir expliqué les règles du jeu, j'étais déjà les poignets liés, un bandeau sur les yeux et un collier en place, que Maîtresse relia à une corde autour de mes testicules. Me voilà prêt à être emmené jusqu'à la croix de St André où Maîtresse débuta une petite série de coups de cravache. Elle s'est ensuite assise sur un tabouret en face de moi, m'enlevant mon bandeau sur les yeux, pour retirer ses bas et alterner caresses douces et plus appuyées avec ses pieds sur mon sexe en érection. Cette position m'a également permis de constater que Maîtresse ne portait pas de culotte, ce qui n'a pas arrangé mon état d'excitation, j'étais déjà au bord de la jouissance.

Mais heureusement pour moi, Maîtresse stoppa ce jeu pervers et me détacha de la croix pour m'emmener au sol où je fus allongé, à nouveau un bandeau sur les yeux, attaché pieds et poignets écartés, pour quelques minutes de trampling. J'appréhendais cette pratique mais elle fut en réalité très agréable.

Ce qui suivit le fût tout autant, avec la découverte du fameux Magic Wand dont j'avais tant entendu parler à travers les lectures du blog de Maîtresse. Je fus rapidement poussé au bord de la jouissance, et Maîtresse décida donc afin de contenir mon excitation d'entourer mon sexe d'une ficelle qu'elle relia au plafond. L'effet douloureux sur mon sexe m'a permis de me retenir de jouir, d'autant plus que je n'en avais pas la permission. 

La suite fût la découverte du plaisir anal, tout d'abord par les doigts experts de Maîtresse puis par un vibromasseur anal, le tout avec des stimulations du Magic Wand. J'étais cette fois véritablement au bord de l'explosion malgré cette ficelle entourant mon sexe. C'est là que Maîtresse a eu l'idée de me faire découvrir un de ses nouveaux jeux, en m'agrafant la peau à plusieurs endroits. Pour résumer cette pratique, comme me l'a si bien dit Maîtresse : "plus de peur que de mal". 

Enfin, Maîtresse a eu l'honnêteté de me dire que la dernière partie de la séance me serait fatale, et elle avait raison évidemment. Toujours allongé, au sol, elle m'enleva mon bandeau ainsi que la ficelle, puis s'est assise sur un tabouret qu'elle a placé entre mes jambes. J'avais toujours le vibromasseur en moi, elle posa le Magic Wand sur mes testicules, et entrepris des caresses de mon sexe avec ses deux pieds nus. Il ne me fallut que quelques secondes pour exploser de plaisir dans une jouissance que je n'avais jamais connu jusqu'à ce jour. 

Pour m'aider à reprendre mes esprits, Maîtresse me plaça une serviette chaude sur le sexe et me prodigua un massage que j'ai trouvé très apaisant.

Cette séance fut donc pour une moi une véritable découverte et il me tarde d'avoir l'occasion de poursuivre mon initiation lors d'une prochaine venue à Paris. 

Un seul regret peut-être, celui de ne pas avoir eu l'honneur d'embrasser les pieds de Maîtresse lors de cette première séance, j'espère en être digne la prochain fois.

 

COMMENTAIRE D'AXELLE DE SADE

Mon pauvre JF, notre rencontre date d'il y a quelques mois et en bons soumis, JF s'était exécuté et avait rédigé ce compte-rendu. Il m'a relancé en novembre, ne voyant toujours pas son texte apparaître dans les annales de mon site (web).

Publication planifiée le 13/12, je ne sais pourquoi, elle n'a pas eu lieu. 

2019 est donc l'année de la réparation. JF, j'espère vous revoir prochainement dans le Terrier, celui-ci fermant ses portes le 30 avril 2019, pour réapparaître ailleurs ....

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags