March 23, 2020

Please reload

Posts Récents

Que faire pour érotiser son confinement ?

March 16, 2020

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Rencontre de 123

January 27, 2020

 

Je ne suis pas novice en la matière (pas totalement du moins, on y reviendra).

Ceci dit, ma nuit précédent notre rencontre fut courte et agitée.. point qui me sera rappelé par Axelle sous la forme “on dirait que tu as un œil au beurre noir”...moui....bref, je prévois un fond de teint pour la prochaine fois.

Bref, 19h , je monte l’escalier, Axelle m’attend, petite robe noire et talons hauts noirs, belle , fine, maquillée , le cou long ... déshabillage (...et quand elle dit sur la chaise c’est SUR-LA-CHAISE).

Et bien entendu explication des règles du jeu et des attentes d’Axelle...j’écoute , j’essaie de retenir....et de tenter d’appliquer.

Je rembobine, Axelle m’avait demandé mes envies, mon scénario...dans son expression ma fantasmagorie...j’étais parti sur masochiste , torture CBT essentiellement, et une maîtresse froide et cérébrale...

On commence ....ses escarpins frappent mes testicules ...pas trop fort ...pas si longtemps (la sensation de ses escarpins, ses jambes couvertes de bas frappant mes testicules nus....à approfondir ....ce côté CFNM....sexy et sensuel).

Parce qu’ensuite, attaché sur la croix de Saint André, jambes bien écartées...Axelle m’indique que ma fantasmagorie lui plaît car elle lui donne l’occasion d’utiliser du matériel qu’elle n’utilise pas si souvent....

Mais je vous rassure...Axelle les utilise peut être peu....mais ni la compétence ni l’enthousiasme ne lui manque.

Une heure donc passée à martyriser à la cravache et au paddle, mon penis et mes testicules (désormais couverts de bleus....et pour plus de 3-4 jours...).

A vrai dire , je l’ai peut être poussée à bout. (Mais rassurez vous ....Axelle contrôle la situation).. la défiant constamment du regard (enfin jusqu’à ce qu’elle m’en fasse passer l’envie....)...en me faisant qualifier de brat par Madame (je ne nie pas).

Sans oublier la piquante Zoe et un parachute à l’occasion. Et un court passage de sondes dans mon penis ...parait-il qu’on pourrait y faire passer l’euro tunnel....sérieux?). Inutile de dire que je me tortillais sur la Croix et finis avec un bâillon dans la bouche.

 

Jamais je n’ai été (à ma demande !) aussi bien maltraité ....trop même... Petit malaise...rien de grave ....Axelle fut parfaite....mais la séance restera interrompue laissant au moins une et pourquoi pas 2 personnes plutôt frustrées!

Le temps de quelques échanges (le vouvoiement est de nouveau de rigueur), d’une douche rapide et me voilà reparti dans le froid, la tête pleine de questions. Suis je réellement masochiste ou est ce une manière de m’autoriser punir (par procuration) de vouloir encore autre chose? Ou un défi à moi même ? Car est ce que je me lâcherais par la douleur ?

J’en doute de plus en plus ....inutile de dire que ma discussion “post-malaise” avec Axelle m’a ouvert bien des pistes de réflexion...me rappelant que cette scène est un safe space pour mes fantasmes...et je l’en remercie.

 

Quelques remarques diverses: J’ai aussi rencontré dieu et c’est un chat....étonnamment approprié.... L’alcool à brûler ...je compare l’odeur a du mauvais whisky...Axelle me dit adorer l’odeur....awkward!

Et pourtant ensuite cette odeur restera sur ma main droite ....je la porte à mon nez et la respire toute la soirée jusqu’à ce qu’elle s’évapore enfin...

 

Quelques choses que j’ai retenues pour une éventuelle autre fois (si Axelle le veut bien):

Les escarpins et les genoux couverts de bas  frappant mes testicules

Axelle me crachant dessus

Axelle me tenant par le cou

Axelle soudain directive et autoritaire ...sinon capricieuse

 

COMMENTAIRE D'AXELLE DE SADE : 

Lorsque 123 est entré dans la donjon et que nous avons commencé à jouer ensemble, une alchimie s'est directement créée d'une intensité si forte qu'il a fallu calmer pour retrouver la sérénité et la maitrise du jeu. 123 est un objet interessant très plaisant à maltraiter et surtout à regarder agir. 

Lors du 1er rdv, je suis assez "cool" et je laisse assez libre mon sujet. J'observe et note ainsi ses réactions, les enregistrant précieusement pour les ressortir lors du prochain rdv et dresser un diagnostic. 

Les "brats", ces petits sujets qui vous défient du regard, avec leurs attitudes ou leurs mots (parfois les 3 à la fois, les inconscients) ont cela de réjouissant :  ils ont l'impression de garder le contrôle. Je les laisse faire. Le temps fait son oeuvre. Par exemple, je peux rester très longtemps à frapper à une même fréquence, à une même intensité sur un même endroit. Au bout d'un moment, ils comprennent que je suis plus patiente qu'eux et leur défense tombe naturellement, provoquant parfois (rarement) un malaise, le corps lâchant prise avant l'esprit. 

C'était un vrai plaisir de rencontrer 123 et la suite de son "éducation" promet d'être

 

 passionnante. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous