Que faire pour érotiser son confinement ?

March 16, 2020

 

 

Cher.Es soumis.Es

 

Le confinement s’annonce dans quelques minutes. A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles : Plus de session en réel jusqu’à nouvel ordre.

 

Néanmoins, l’éducation se poursuit à distance par : 

Skype (100E/30 mn ; 150E/1H)

⁃ SMS ou appel téléphonique (À partir de 50E et plus en fonction du scénario défini)

Plus d'infos ici

 

ET Les prochains jours vont être propices pour mettre à jour ce site et publier des articles de blogs, les comptes-rendus et photos accumulés.  

 

Je vous souhaite beaucoup de courage, mais je ne doute pas de vous et de votre créativité pour faire de cette contrainte, pour laquelle prononcer le mot "rouge" ne permet pas d’arrêter le jeu, une parenthèse qui pourrait s’inscrire dans l’érotisme ... un nouveau baby boom ?

 

Poursuivant cet objectif, les films que je vous conseille, qui sans appartenir au registre de la pornographie, ne sont pas conseillés en dessous de 16 voire 18 ans. Ainsi, vous pourrez les regarder pour la plupart avec vos co-confiné.es. 

Je vous invite toutefois à lire mes critiques en lien. 

 

- Grand prix de la critique : Shortbus de John Cameron Mitchell (critique à venir)

- Must see du BDSM : "Maitresse" de Barbet Schroeder

- Le film le plus étrange de la sélection : "The lobster" de Yorgos Lanthimos 

- Si tu ne l’as pas vu, tu te fouettes jusqu’au sang : "La secrétaire" de Steven Shainberg

- Pour ne pas rater son outing BDSM : La pianiste de Michael Haneke

- Subtil.Es uniquement : Exotica, Erotica, etc... d'Evangelina Kranioti

- L'histoire de la sexologie en série : Masters of sexe

 

Les films très (ou trop) subversifs : Salon Kitty, Portier de Nuit, Salo ou les 120 jours, Arabian nights 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Le film mythique du Sanctuaire est sorti !

May 1, 2020

1/2
Please reload

Posts Récents

May 18, 2020

Please reload

Archives