1ère fois à la Cour anglaise

March 24, 2020

 

Depuis quelques mois,  j’hésitais à prendre rendez vous avec Maîtresse Axelle de Sade. J’avais parcouru son site internet et lu des testimoniaux qui m’incitaient à le faire.

Prenant mon courage à deux mains, j’envoyais un texto lui demandant la possibilité d’un rendez-vous pour quelques jours plus tard.

La réponse de Maîtresse fut rapide et me proposant le mardi suivant et un horaire.

Quatre jours avant la rencontre, Maîtresse Axelle m’envoya un message me demandant de faire abstinence sexuelle. L’adrénaline commençait à monter…

Afin de faire connaissance, nous nous sommes entretenus téléphoniquement afin de mieux connaître mes envies et tabous.

 

Mardi 17h je rencontrais Maîtresse dans son antre…..

Elle m’accueillit dans une superbe robe en latex qui dévoilait sa beauté. Dans la salle de bain, elle me demanda de me mettre tout nu hormis mon caleçon et de la rejoindre à l’étage.

 

Planté debout devant elle, Maîtresse commença l’entretien sur mes éventuels soucis médicaux avec beaucoup de précisions nécessaires. Pendant ce temps, elle tournait autour de moi faisant monter la pression. Puis vint l’inspection hygiénique après m’avoir descendu le caleçon et fait mettre les mains sur la tête. Elle mit un doigt autour de mon sexe et parcouru le gland, le huma puis me le fit sentir et me demanda si cela sentait bon. Première étape positive. Elle passa ensuite son doigt autour et à l’entrée de mon trou du cul. Même protocole et positif aussi.

Maîtresse Axelle tient à rappeler les trois règles impératives à respecter (Interagir pendant la séance afin de montrer mes ressentis, ne pas être une étoile de mer et demander l’autorisation pour jouir après son autorisation) ainsi que les safe word.

 

La séance pouvait donc commencer….. et Maîtresse décida de me baptiser N 55

Une musique envoutante remplissait la salle. Je dus prendre une position sexy. Je choisis de me mettre à genoux le cul en l’air et lui embrassant ses pieds. Elle compris mon souhait d’anal et promis que je serai bien baisé.

 

Ensuite, je fus mis à genoux sur un prie dieu. Le Boléro de Ravel se mit en route et Maîtresse m’annonça que je subirai sa fessée pendant le temps du Boléro… Au bout d’un moment elle s’arrêta car elle prenait soin de mes fesses et, conformément à ma demande, elle ne voulait pas laisser de marques.

 

Elle me demanda de la suivre dans la salle dite de torture après la descente de marches. Juste avant d’ouvrir cette salle, elle me mit un masque sur les yeux. Les yeux bandés me firent découvrir de belles sensations pendant la suite de cette séance.

 

Elle me saisit le sexe pour me guider. Ce fut un moment de plaisir. Elle me fit m’allonger sur un lit. Et surprise elle me passa un gel d’arnica sur mon cul qui était à sa disposition.

Elle m’ordonna de me mettre à quatre pattes et commença à fouiller mon trou du cul. Elle me mit un, deux doigts , peut être 3 avant un un plug. Quelle sensation….

Elle me caressa le sexe et un bruit surgit… c’était son Magic Wand qui commença doucement puis vint titiller de plus en plus mon gland. Je jappais comme un chien afin de résister et ne pas éjaculer. Ce « doux » supplice dura un moment. 

 

Maîtresse quitta la salle et revint avec une serviette chaude qu’elle posa sur mon sexe. Ce fut très agréable mais je compris aussi que l’eau ainsi déposée sur mon sexe permettrait de mieux accélérer l’effet du produit lubrifiant. 

Et se rajouta alors la fucking machine…qui effleurait au début ma rondelle avant de s’enfoncer dans mon cul. Maîtresse prenait un certain plaisir à remonter mon sexe avec le Magic Wand
Un plug remplaça la fucking machine et le Magic Wand fut mis sur la base du plug en faisant un plug vibrant.

 

Je fus mis sur le dos et Maîtresse m’attacha les jambes afin qu’elles soit relevées et ouvrant mes cuisses. Elle s’assit sur mon visage et je pus sentir son sexe. Un régal. La séance se prolongea ainsi avec le Magic Wand et la fucking machine. 

Maîtresse me baisa avec son gode ceinture accélérant, ralentissant puis s’enfonçant plus profondément et encore et encore!!!

Puis mis sur le dos, le Magic Wand repris du service . Après un moment de résistance, je demandais l’autorisation de me répandre. Autorisation me fut donnée et j’éjaculais.
Maîtresse , un peu perverse…, continua avec le Magic Wand sur mon sexe. Supplice dernier avant de me rendre la vue
Très belle première séance Qui devrait en appeler d’autres…si Maîtresse Axelle est d’accord. 

 

COMMENTAIRE D'AXELLE DE SADE :

 

N55 est un nouveau venu dans le cheptel, et il a eu la chance de connaitre la Cour Anglaise, c'est à dire chez moi ! Pendant les grèves de décembre, j'ai aménagé un petit donjon à mon domicile. Aujourd'hui, j'officie dans un nouvel espace, le donjon Saint Honoré où le matériel du Terrier a été rapatrié pour le plaisir de tou.tes. 

Que dire de N55, à l'heure où mes fiches de suivi sont restées dans le donjon ? Qu'il est très volontaire dans son apprentissage et que c'est un plaisir d'explorer sa fantasmagorie ensemble. 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Le film mythique du Sanctuaire est sorti !

May 1, 2020

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle

© 2020 par aXelle de Sade

CONTACT :

axelledesade@gmail.com (first contact)

+ 33 6 41 11 38 58 (only SMS - No call)