• aXelle de Sade

Lunes de Fiel ou la dissection d'une relation de couple

C'est une oeuvre de Roman Polanski de 1992 qui fleure bon les années 80. Le film dissèque une relation amoureuse et aborde de ce fait une multitude de sujets :

  • la description du leurre de la NRE (new relation-ship energy)

  • La relation daddy play / pygmalion qui vire pervers narcissique

  • Les jeux de créativités sexuelles pour pimenter une passion sexuelle en berne

  • Le sadisme de l’un envers l’autre qui grandit avec l’étiolement du sentiment amoureux

  • Les jeux de voyeurisme /exhibitionnisme

On aime moins la fin du film, le look des personnages (le style année 80 fut une grosse faute de goût universelle, je suis défavorable à sa réhabilitation) et la dose de machisme normatif qui peut rendre le film indigeste (en conséquence, éviter de le regarder avec unE personne queer).

Soulignons également une bande son qui ne régalera que les amoureux de la musique mainstream 80’s. Emmanuel Seigner est, par ailleurs, égale à elle-même c’est à dire énervante au début, puis attachante à la fin.

Pour terminer, c’est un film que je recommande à ceux et celles qui traversent une période décrite dans le film s’il/elle souhaite ouvrir le dialogue.

Vanillo-compatible.

A lire aussi :

La vénus à la fourrure de Polanski ou comment s'initier à l'oeuvre de Sacher-Masoch

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle

© 2020 par aXelle de Sade

CONTACT :

axelledesade@gmail.com (first contact)

+ 33 6 41 11 38 58 (only SMS - No call)