• Samois

Au service d'aXelle pendant ses vacances - Episode 2 -


Mardi 20 juillet


08h00, le réveil sonne, je ne m’attarde pas au lit, je dois préparer le petit déjeuner avant le réveil des Maîtresses et des invités. Je passe devant Audace qui dort, puis Maîtresse B. Je descends les marches, passe devant Maya qui préfère dormir sur le canapé ; je me lave et pars chercher les pains au chocolat pour le petit déjeuner. De retour après ¾ d’heures, je fais le café, fais chauffer l’eau et mets la table.


10h00, les premiers réveillés arrivent, je me mets à les servir. A travers les arbustes, Je vois Maîtresse aXelle arriver. Je lui rends mes hommages du matin. Elle me répond, « Bonjour Samois ». Je suis heureux.

Après le petit déjeuner, Maîtresse aXelle me demande de montrer mon dos marqué par Maîtresse B. Elle n’est pas contente et me le fait savoir : J’aime être la seule à pouvoir te marquer me dit-elle ou donner l’autorisation de le faire. Je baisse la tête, marmonne des excuses et suis dans mes petits souliers. Je viens de prendre une bonne leçon et je ne suis pas très fier.

Après avoir servi tout le monde, je repars en course. Cette fois pour le midi et le soir, ainsi que la collation sur la plage.


Retour à 12h00, pour la préparation du repas. Je ne suis pas seul, tout le monde fait un petit quelque chose. Pendant le repas, je sers la petite troupe.


12h43, Monsieur A, un ami de Maîtresse aXelle arrive. Nous sommes très heureux qu’il soit arrivé à bon port et lui souhaitons la bienvenue.

Maîtresse aXelle fait attention à moi, elle fait toujours attention à ses soumis. « Asseyez-vous Samois ». J’obéis et mange avec toutes et tous.

Fin du repas, vaisselle, rangement et sieste. Nous nous donnons rendez-vous vers 16h pour partir à la plage.


16h, nous nous préparons à partir à la plage. Je vois Maîtresse, prendre son sac et y glisser un martinet et son long fouet rouge et noir.

Nous partons à la plage et comme d’habitude nous passons notre après-midi dans notre petit coin naturiste à profiter du soleil.


Fin d’après-midi, je suis allongé sur le sable, lorsque Maîtresse aXelle me demande de la suivre au bord de l’eau. Elle me demande de me mettre à genoux, les fesses sur les talons et le torse bien droit. Puis elle enjambe mon épaule droite, son ventre à hauteur de ma tête. Je sens la chaleur de son corps tout prêt du mien, puis au bout de quelques secondes, je sens couler sur mon épaule, puis sur mon dos et mon ventre sa douche dorée. Quel bonheur.

Après un lavage dans la mer, elle me demande de prendre la « position » : jambes écartées, main dans le dos. Puis elle appelle Lulla bye bye : je vais servir de modèle pour son apprentissage.

Elles se placent dans mon dos, J’entends Maîtresse aXelle prodiguer ses leçons sur l’utilisation du fouet. « Main sur les oreilles » m’ordonne t’elle (elle explique à Lulla que c’est pour me protéger la tête). Puis, s’ensuit une démonstration. « A ton tour » dit-elle. Puis le fouettage par l’élève commence. Je sens la différence entre ma Maîtresse et son élève. D’ailleurs un coup mal maitrisé arrive au niveau de mes oreilles, s’enroule autour de mon bras qui protège ma tête et vient me frapper sur le nez…Pas si simple que ça la maitrise du fouet . Après cette première partie, elles se placent face à moi pour admirer leurs œuvres.


Début de la deuxième partie des leçons : l’utilisation du fouet face à la personne : Démonstration de la professeure, puis l’élève s’entraine. Mon corps se zèbre de sympathiques marques rouges. Audace s’approche de la « salle de cours ». Maîtresse aXelle lui demande si elle veut essayer.

« Bien sur » dit-elle. Et me voila reparti pour une deuxième élève.

Pendant l’entrainement d'Audace, j’aperçois Maya qui a aussi droit à ses douches dorées. Nous nous amusons bien.

Fin de la plage nous rentrons.


Avant la préparation du repas, Monsieur A fait un message des pieds à Lulla Bye Bye. Maya en profite pour lui demander de m’apprendre car il sait que j’ai eu un échec dans ce domaine auprès de Maîtresse aXelle. Monsieur A me prodigue ses conseils, j’essaie de retenir tout ce qu’il me dit.


Pour le repas j’endosse, comme tous les soirs, ma tenue de majordome : juste une jupe en simili cuir. Pas de slip, pas de chemise. Comme cela pendant l’apéritif, le repas et après, Maîtresse aXelle en profite toujours pour martyriser mes tétons : pincements et étirements. Depuis dimanche soir ils ont bien soufferts. J’en ressens une douce chaleur tout au long des journées. Maya quant à lui revêt sa "culotte de peau » qui est un cadeau de Maîtresse aXelle.



Après le repas, pendant que Maya fume son cigare journalier dans le transat, je me retrouve dans la maison afin que la professeure et ses élèves puissent admirer leurs travaux pratiques. J’ai le dos et le flan lardé de traces rouges. Nous admirons le travail. Ensuite et afin de me récompenser, Maîtresse aXelle me donne, un peu, beaucoup, passionnément des coups de fouet et de paddle. « Ceci afin d’avoir de belles traces à la plage » me dit-elle.

Nous profitons de cette fin de soirée, puis allons tous nous coucher.


La suite dans quelques jours

407 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout