• N163

Le challenge de la deuxième fois


Bonsoir Je pense trop à vous...à mon goût mais sûrement pas au votre.... Lors de notre deuxieme séance de "formation", je me suis livré à vous comme à personne et vous en avez bien profitez... moi aussi!!!! Dès la salle de bain, vous vous êtes occupée de moi et vous aviez choisi 2 tenues. J'ai choisi la fille pour vous plaire mais aussi parce que le corset ne sied pas à mon ventre ventripotent : il y a 20 ans peut être, j'aurais été sexy avec un corset!!!! Les talons hauts : j'ai adoré même si mes mollets ont souffert et j'ai eu des courbatures pendant 2 jours!!! Comment faites-vous, pour supporter des talons!!!! Les premier plugs, vos collants à mettre (je préfère les bas car c'est plus sexy!!!), vos talons, la salle des tortures... La Croix des trottoirs sur laquelle vous m'avez attaché (je crois que j'aime bien être attaché) , vous m'avez martiné, paddlé, tapetteàmouché, fouetté... Poisson Zoé et moi, on s'en souvient ... Il est dommage que je n'ai plus d'érection digne de ce nom car je crois que j'aurais adoré me faire fouetter dans cette situation. Au niveau des marques, il en restait très peu après 12 h... une petite marque vers le téton droit et quelques rougeurs sur les fesses... Au niveau des sensations, il en restait plein, et notamment sur les tétons, sensibles au chaud de la douche, aux frottements de mes vêtements . Ils sont encore toute " chose"!!! Ensuite, masqué, vous m'avez embarqué, en talonné et m'avez retourné au sens propre comme au figuré : qu'ai je le plus aimé? Gode, Gode, GOde !!! Il reste encore GODe et GODE!!! Et fucking machine ou machine à jouir!!! J'ai dit orange...aurais-je du ne pas dire orange? Fin de la séance: ça pue...pourtant j'ai fait mon lavement au mieux ...35 mn dans la baignoire pour si peu de résultats. Je pensais l'avoir bien fait. Je m'excuse auprès de vous et vous êtes magnanime ...et vous allez m'expliquer la technique la prochaine fois... Détente dans le noir et ensuite vous m'enlèvez le bandeau et je découvre la pièce des tortures que j'avais imaginée immense!!! Pas si effrayant finalement. Finalement, le bandeau est un peu trop "souple " : avez-vous quelque chose de plus contraignant mais sans gêne respiratoire (même problème que pour l'hypernausée!!!). Je bois avec vous un verre d'eau assis dans le canapé : un des meilleurs moments... j'adorerais faire un diner avec vous. Dès que les restos ouvrent... ou que je peux cuisiner pour vous...les gens adorent ma cuisine!!! On discute chat, Jxxx. Vous fumez une cigarette. Ca sent bon... C'est bizarre de me faire enculer et presque boire le thé, 5 minutes après !!! Est-ce que la Reine d'Angleterre fait la même chose???? je pense que oui...et que c'est le secret de sa longévité!!! Bilan de la 2eme séance de formation : - je suis venu sans rien boire contrairement à la dernière fois et je suis fier de moi (c'est pas si souvent) - vous êtes toujours aussi sexy - séance formidable et du coup, encore plus perturbant car la 1ère aurait pu être bien, juste parce que c'était nouveau - j'aime la douleur des lanières de cuir, des succions, des coups, des piqûres , des griffures - les pinces ne me font pas grand chose... - j'aime porter des talons et des bas ... pourquoi ?? nouvelle perturbation nocturne pour moi. - est ce que Jxxx pourra comprendre, accepter , et participer?? - j'ai des devoirs : regarder 2 films dont 1 que je n'arrive pas à trouver en streaming : La secrétaire; Que se passe-t-il si je ne fais pas mes devoirs ? Des coups de martinets... Ca ne va pas m'inciter à faire mes devoirs!!! et d'ailleurs ai-je jamais fait mes devoirs????


COMMENTAIRE D'AXELLE DE SADE :


La publication du récit de 163 n'intervient pas dans le bon ordre. Présentement, il parle du film de la Secrétaire dont je lui ai fait rejouer une scène mythique il y a quelques semaines.

Néanmoins, je voulais publier son récit car il aborde un point qui me semble intéressant : La deuxième fois. La première rencontre est magique, un peu similaire à une perte de virginité, ou lorsqu'on vient pour la 1ere fois en club SM ou libertin, ces moments en amont où l'on se pose beaucoup de questions, un mélange d'angoisse et d'excitation qui monte en même temps que s'égrènent les jours, les heures puis les minutes.

La seconde fois relève pour moi davantage du challenge : C'est ici que rentre le savoir-faire. Comment faire pour qu'à chaque rencontre, l'autre soit transporté hors des sentiers battus ?

C'est toute la difficulté de l'exercice.


Credit photo : Theodora Sabath


502 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout